L'État acteur dans le département

Hommage aux victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et aux "Justes de France"

 
 
Hommage aux victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et aux "Justes de France"

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, a présidé ce lundi 16 juillet 2018 la cérémonie d'hommage à la mémoire des "Justes de France" et des victimes des Crimes Racistes et Antisémites de l'État français à Montpellier, dans le cadre de la Journée Nationale qui leur était consacrée.

La cérémonie s'est déroulée devant la plaque commémorative des persécutions racistes et antisémites dans les jardins de l'Hôtel de Ville à Montpellier, en présence des autorités civils et militaires.

Lors de son discours le préfet de l'Hérault a tenu à souligner le devoir de mémoire et l'importance des valeurs universelles :

"Oui, il faut toujours se souvenir de cette période enténébrée de notre histoire durant laquelle des Français ont prêté la main à la folie criminelle des nazis cependant que d’autres la combattaient, avec courage, dans l’armée des ombres au nom de l’Honneur et de la Patrie, au nom d’une certaine idée de la France, de la vraie France, de la France porteuse des valeurs universelles de liberté, d’égalité et de fraternité.

Oui, il faut aussi toujours se souvenir des « Justes » qui, au nom de ces valeurs humanistes, ont sauvé des hommes, des femmes et des enfants persécutés en raison de leur race ou de leur religion. Ils ont creusé dans le sol de France un sillon de solidarité qui ne se refermera pas."

 Retrouvez l'intégralité du discours de Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault :

> Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

lectureprefet514
Salut ligneautorite510
PortDrapeau508
ligneautorite518