Direction départementale de la securité publique de l'Hérault

 
 

 

logo police

 

 LA DDSP DE L’HERAULT ET SES CIRCONSCRIPTIONS

Jean-Michel POREZ, DDSP

 

Monsieur Jean-Michel POREZ
Contrôleur général, DDSP de l’Hérault, Commissaire Central de Montpellier

La DDSP 34 est composée d’hommes et de femmes qui ont pour missions quotidiennes d’assurer :

La sécurité et la paix publique, consistant à veiller à l'exécution des lois, à assurer la protection des personnes et des biens, à prévenir les troubles à l'ordre public et à la tranquillité publique.

Adresses utiles :

-  Hôtel de police de Montpellier :
206, rue du Comté de Melgueil 34000 Montpellier
04 99 13 50 00

-  Bureau de police de la comédie (secteur Centre) :
Allée de Lattre de Tassigny 34000 Montpellier
04 99 74 26 74

-  Bureau de police de La Mosson (secteur Nord) :
500, Avenue de Louisville 34000 Montpellier
04 67 40 71 90

-  Bureau de police de Lattes (secteur Sud) :
1, rue de l’Agau 34970 Lattes (04 99 13 67 00

ou faites le 17, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

Zone de compétence de la DDSP

Le département de l’Hérault s’étend sur 622 400 hectares dont 6% sont confiés à la sécurité publique à travers quatre services territoriaux : Montpellier, Béziers, Sète et Agde.

La population du département s’établit à 1 097 047 habitants.

43% de la population (soit 453 817 habitants) est placée sous l’autorité de la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) de l'Hérault compétente sur les communes de : Montpellier, Lattes, Pérols, Béziers, Villeneuve Les Béziers, Boujan sur Libron, Cers, Sète, Frontignan et Agde.

En période estivale, les sites touristiques du département notamment les stations balnéaires du littoral voient leur population se multiplier d’une manière très importante chaque année (la circonscription de sécurité publique d’AGDE pouvant atteindre 250 000 habitants en juillet et août).

La Circonscription de sécurité publique de Montpellier concentre 63% de la population contrôlée par la sécurité publique, contre 18% pour la CSP de Béziers, 14% pour la CSP de Sète et 5% pour la CSP d’Agde.

La Direction Départementale de Sécurité Publique (DDSP) se compose des services suivants

- L'Etat Major regroupe :

  • Le Centre Départemental de Stages et de Formation  (CDSF)  en charge de la formation continue des personnels et du recrutement.
  • Le Centre d’Information et de Commandement (CIC) assure au niveau départemental sur les circonscriptions de Montpellier, Béziers, Sète et Agde des missions d'animation, de coordination, de soutien et d'information. Il assure également la gestion des appels 17 ainsi que le standard.
  • Le Pôle analyse bilan et perspectives dont la mission est de traduire en données chiffrées l’activité des services, de l’analyser pour adapter l’action des services à l’évolution de la délinquance.
  • L’unité de prévention regroupe :
  • La Prévention Technique de la Malveillance s’est considérablement développée. Aussi la prévention situationnelle (analyse par les services de police des conditions qui empêcheront ou freineront le passage à l’acte du délinquant) constitue aujourd’hui un outil majeur de prévention de la délinquance.

Les consultations et diagnostics de sûreté sont en plein essor. Aussi de nombreux partenaires institutionnels nous ont sollicité tels que : les sapeurs pompiers, le rectorat (pour sa division académique des examens et concours), la CCI, le Tribunal administratif, les finances publiques..

Pour un meilleur maillage du département, le référent sûreté vient de former 11 correspondants de sûreté.

  • L’action du PFAD sur les risques liés aux consommations de drogues, les risques liés à l’utilisation d’internet  (confidentialité, blogs diffamatoires, Happy Slapping, prédateurs sexuels…) s’est considérablement accrue au sein du milieu scolaire.

Des opérations de sécurisation et de prévention envers les seniors  sont régulièrement faites dans les marchés, les maisons pour tous, les maisons de retraite, pour sensibiliser les personnes âgées sur les agressions et malversations dont elles peuvent être victimes. Ces opérations sont renforcées de manière ponctuelle  par 2 personnes du SVC (Service Volontaire Citoyen).

  • Le Centre de Loisirs des Jeunes accueille dans ses locaux situés 126 rue d’uppsala des jeunes âgés entre 6 et 18 ans, issus des zones urbaines les plus sensibles. Pour mémoire 7399 jeunes ont été accueillis en 2010 et 7059 en 2011. Les jeunes trouvent à cet endroit des occupations ludiques et apprennent le civisme.  Pendant les vacances des activités particulières leur sont proposées (mini camps, atelier théâtre ; journée multisports, sorties neige, patinoire,…). En été ils sont accueillis en bord de mer à Villeneuve les Maguelone où ils sont sensibilisés à la sécurité en mer et sur le littoral, aux risque des feux de forêt, prévention des noyades, respect de l’environnement. Les liens familiaux sont également re-serrés puisque des journées familles sont également organisées.
  • CLJ
    Le CLJ assure également les actions de prévention routière en faisant  passer le permis piétons et cyclistes. En 2011, plus de 1000 élèves ont été formés.

Unité de prévention de la délinquance et des conduites à risques.

  • La Cellule Communication assure la planification, l’organisation et le suivi des reportages presse ou audiovisuels, des opérations de police d’envergure et des relations avec la presse.

- Service de Gestion Opérationnelle (SGO) :

Ce service composé de personnels administratifs, actifs et techniques est chargé de la gestion, pour tous les services de Sécurité Publique du département de l'Hérault, des ressources humaines, des affaires financières, des affaires immobilières, de l'équipement, de l'armement et des munitions, des moyens mobiles et des moyens informatiques et télécommunication.

- Ministère Public (MP)

  • L’officier du ministère public tient le rôle du Parquet devant le Tribunal de Police  pour les 4 premières classes de contravention. Il est placé sous l’autorité d’un commissaire de police. Il dépend administrativement du directeur départemental de la sécurité publique mais exerce ses attributions sous la direction du Procureur de la République.

- Service Régional du Renseignement Territorial (SRRT)

Ce service, rattaché à la Direction Départementale de la Sécurité Publique depuis le 1er  juillet 2008 a pour missions :

  • la protection des personnalités,
  • la prévision des manifestations (sportives, sociales…..),
  • les informations économiques et sociales,
  • les informations institutionnelles sur les faits de société.   

- Service de sécurité de proximité (SSP)

  • Les brigades anti- criminalité  :

Le Département de l’Hérault dispose d’une BAC jour et d’une BAC nuit. Il s’agit d’une unité de policiers en civil dont l’activité première est la recherche du flagrant délit.

  • Unité cynophile :   
brigade cynophile

La circonscription de Montpellier dispose d’une unité cynophile. Cette unité est également depuis septembre 2007, un centre régional de formation des unités cynophiles du grand ouest. Cette unité est utilisée en appui d’autres services.

  • Brigade spécialisée de terrain (BST ex UTEQ) : 
police tram

La BST, implantée sur la commune de Montpellier, est opérationnelle depuis le 14 septembre 2009.

Cette brigade est territorialement compétente sur le secteur Nord de la ville Montpellier. 

 

- Service d’Ordre Public et de Sécurité Routière (SOPSR)
FMU

  • Formation motocycliste urbaine  (FMU) : 

La circonscription de Montpellier dispose d’une FMU composée de gradés et gardiens, spécialisée notamment dans la lutte contre l’insécurité routière.

  • Compagnie Départementale d’Intervention (CDI) : 
CDI

Cette unité basée à Montpellier participe activement à l’encadrement des grands événements (manifestations….) et au rétablissement de l’ordre public si nécessaire.

- Sûreté Départementale (SD)

Elle est implantée à Montpellier et renforce les commissariats pour la recherche des auteurs de délits. Elle a vu la création, en 2009, de groupes spécialisés :

  La Cellule anti-cambriolages (CAC), est chargée de lutter contre les cambriolages. Elle analyse les cambriolages commis sur la circonscription, établit des fiches de synthèse journalières pour orienter utilement leur action sur le terrain. 

  Le Groupe Spécialisé d'Investigation sur les Bandes  a pour objectif sur le territoire de la circonscription de Sécurité Publique de Montpellier, de démanteler les bandes violentes identifiées et de les confondre procéduralement, en leur imputant les infractions pénales liées à leurs activités délictuelles. 

  La Brigade départementale de protection des familles , opérationnelle depuis le 1er octobre 2009, comprend deux entités, le groupe des mineurs  et le groupe de protection  des personnes vulnérables.

  Pour la prise en charge des victimes de violences et en particulier les femmes victimes de violences intra familiales, l’action des policiers est complétée par la mise en place, au sein de l’hôtel de police de Montpellier, d’un double dispositif d’aide sociale et psychologique au service du public.

Le Groupe d’Enquêtes Criminalistiques de nuit (GEC Nuit) sur la circonscription de  MONTPELLIER  a été créé le 02/02/2011. Sa vocation et ses missions sont de :

GEC

- Poursuivre les investigations techniques et scientifiques en période nocturne en assurant la présence H24 de spécialistes en matière de recherche de traces et indices.

- A l’instar du GEC de jour, transports sur toutes les scènes d’infractions qui nécessitent la recherche de traces et indices (vols par effraction, vols à la roulotte, découverte de véhicules volés ainsi que pour certaines dégradations de biens ou atteintes aux personnes).

- Accompagner leurs interventions techniques d’une enquête de voisinage systématique.

- Assurer en temps réel, chaque nuit, la signalisation des personnes GAV au commissariat central,

- Pourvoir à la gestion et de la consultation du fichier canonge.

 CSP BEZIERS

La CSP de Béziers est placée sous l’autorité de M. le Commissaire Benoit DESMARTIN. Siège de la sous-Préfecture et du TGI, Béziers est la deuxième ville du département après Montpellier.

Adresses utiles :

-Commissariat de police de Béziers :

Boulevard Edouard Herriot 34500 Béziers

( 04 67 49 54 56 )

-Bureau de police de la Devèze :

Place William Webb Elis 34500 Béziers

( 04 67 76 85 53 )

ou faites le 17, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

 CSP SETE

Avec une superficie de 7.387 hectares, la CSP de Sète - Frontignan arrive en troisième position après Béziers et Montpellier. Cette circonscription est placée sous l’autorité de Mr le Commissaire de Police Mickaël ATLAN.

Adresses utiles :

-Commissariat de police de Sète :

50 quai du Bosc 34200 Sète

( 04 67 46 80 22 )

-Bureau de police de Frontignan :

1 avenue Frédéric mistral 34110 Frontignan

( 04 67 18 49 30 )

Ou faites le 17, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

 CSP AGDE

Station balnéaire très touristique qui atteint 150 000 habitants dès le mois de mai et 250 000 habitants en juillet et août.

Cette circonscription, placée sous l’autorité de Mme la Commissaire de Police Charlotte  NOUET regroupe trois secteurs urbains principaux : Agde ville, le Cap d’Agde, le Grau d’Agde et un bras isolé sur la rive droite de l’Hérault, La Tamarissière.

Adresses utiles :

-  Commissariat de police de Agde :

Avenue du Général de Gaulle 34300 Agde

( 04 67 01 02 00

-  Bureau de police de Agde Littoral :

Avenue des sergents 34300 Cap d’Agde

( 04 67 00 14 21

ou faites le 17, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

Quelques informations utiles 

Voir aussi : www.service-public.fr

Définition : qu'est ce qu'une plainte ?

La plainte est l'acte par lequel la victime d'une infraction informe un service de police, une brigade de gendarmerie ou le procureur de la République.
Toute personne qui s'estime victime peut porter plainte ; que l'auteur du fait soit identifié ou non. Dans ce dernier cas, la plainte est déposée contre X.

Pré-plainte en ligne : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/

Quels sont les délais pour porter plainte ?

Si vous êtes victime d'une infraction, vous disposez d'un certain délai pour informer les autorités compétentes:
 - un an pour une contravention ;
 - trois ans pour un délit (vol, coups et blessures, escroquerie) ;
 - dix ans pour un crime.

Où porter plainte et comment agir ?

Si vous êtes victime d'un fait qui n'est pas qualifié d'infraction pénale et que vous êtes assuré : prenez immédiatement contact avec votre assureur, au plus tard dans les cinq jours suivant le dommage.
 - En cas d'accident automobile : faites parvenir à votre assureur le constat amiable ;
 - Pour tout autre sinistre : envoyez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception décrivant parfaitement le sinistre ;
 - Lors d'une catastrophe naturelle (inondation, tempête, coup de vent...) : vous serez indemnisé si vous êtes titulaire d'une assurance multirisques qui comprend des garanties autres que la garantie obligatoire de responsabilité civile. Faites la déclaration à votre assureur dans les dix jours à compter de la publication au Journal Officiel de l'arrêté interministériel déclarant l'état de catastrophe naturelle
 Si vous n'êtes pas assuré, engagez vous-même les démarches auprès de la société d'assurance du responsable ou saisissez la justice, s'il n'est pas assuré.

Si vous êtes victime d'une infraction sanctionnée par le code pénal (contravention, délit, crime) :

(1) Vous pouvez vous rendre dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie pour faire votre déposition. La plainte sera ensuite transmise au procureur de la République, qui rendra sa décision et saisira la justice si cela est nécessaire.

Vous devez vous munir d'une pièce d'identité et, le cas échéant, des certificats médicaux constatant les blessures, arrêts de travail,  constats en cas de dégâts matériels, factures diverses, relevés bancaires, courriers et courriels ayant trait au fait constaté.

(2) Vous pouvez également adresser votre plainte directement et par lettre simple au procureur de la République, en écrivant au tribunal de grande instance du lieu où l'infraction a été commise ou du domicile de l'auteur de l'infraction.
 La lettre doit préciser :
 - votre état civil complet ;
 - le récit détaillé des faits, la date et le lieu de l'infraction ;
 - le nom de l'auteur présumé, si vous le connaissez. A défaut, il convient de déposer plainte contre X ;
 - les noms et adresses des éventuels témoins de l'infraction ;
 - la description et l'estimation provisoire ou définitive du préjudice ;
 - les documents de preuve à disposition: certificats médicaux constatant les blessures, arrêts de travail, factures diverses, constats en cas de dégâts matériels.

Il convient de noter qu'une copie du dépôt de plainte est souvent nécessaire pour pouvoir être indemnisé par l'assureur. Vous devez faire la déclaration auprès de votre assureur dans les deux jours.

La plainte avec constitution de partie civile :
 La plainte avec constitution de partie civile permet de devenir partie civile dans un procès pénal et de demander réparation du préjudice subi lors de l'infraction (octroi de dommages-intérêts, par exemple).

A la différence de la plainte simple, la plainte avec constitution de partie civile est déposée devant le juge d'instruction.

Peuvent se constituer partie civile :
 - Toute personne qui se prétend lésée par un crime ou un délit,
 - Les associations de défense des victimes, à trois conditions :
 o d'être déclarée depuis au moins 5 ans à la date des faits,
 o d'avoir pour vocation, par leurs statuts, de défendre ou d'assister une victime,
 o d'avoir recueilli l'accord de la victime ou du titulaire de l'autorité parentale ou du représentant légal.

 La Police Nationale recrute :

AVERTISSEMENT : des modifications pouvant intervenir sur les conditions de participation aux concours ou sur les modalités de déroulement des épreuves, nous vous invitons à consulter régulièrement ce site http://www.blog-police-recrutement.com/ ou à contacter le numéro téléphonique d'information sur les carrières de la police au 0 800 22 0 800 (appel gratuit depuis un poste fixe).

 
 METIERS ACTIFS

niveau études  emploi  
sans  Adjoints de sécurité
BAC ou équivalent  Gardien de la paix
Licence ou équivalent BAC+3  Officier de police
Master ingénieur ou équivalent BAC+5  Commissaire de police

METIERS DE LA POLICE TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE

Niveau études  Emploi 
BEP - CAP ou équivalent Agent spécialisé PTS
DUT - BTS ou equivalent BAC+2 Technicien PTS
Diplôme d'ingénieur ou équivalent BAC+5 Ingénieur PTS

METIERS ADMINISTRATIFS

niveau études  emploi 
Sans Adjoint administratif IOM - périmètre PN
BAC ou équivalent Secrétaire administratif IOM - périmètre PN
Licence ou équivalent BAC+3 Attaché IOM - périmètre PN

IOM : de l'intérieur et de l'Outre-mer
 PN : police nationale

NOTA : La majorité des concours est également accessible par la voie interne.

Liens :

http://www.interieur.gouv.fr/

http://www.blog-police-recrutement.com/

Le Centre d’Information et de Commandement (CIC) assure au niveau départemental sur les circonscriptions de Montpellier, Béziers, Sète et Agde des missions d'animation, de coordination, de soutien et d'information. Il assure également la gestion des appels 17 ainsi que le standard.